Croissance immobilière

Le gouvernement et la Banque Centrale Européenne (BCE) ont décidé de sortir l’artillerie lourde pour relancer la croissance immobilière. Entre le Prêt à Taux Zéro (PTZ) et l’augmentation du rachat d’actifs, la prolongation du dispositif PINEL, le mot d’ordre donné : Faire baisser les taux des crédits. Avec une perspective de croissance de 20 % de l’investissement locatif.

La BCE participera à la relance de la croissance agissant sur plusieurs leviers. Passage du rachat d’actifs de 60 à 80 milliards d’euros, diminution du taux directeur à -0.40 %. Permettant par la même occasion aux banques d’ajuster les offres à destination des emprunteurs avec des taux de plus en plus bas. Ces mesures incitatives font miroiter des économies substantielles aux futurs acquéreurs, même si le taux n’est pas le seul paramètre à prendre en compte dans l’élaboration de son projet immobilier.

Actuellement sur la plateforme
Biens recencés
870
Offres émises
35
Ventes conclus
24
Campagnes lancées
157